L’époque actuelle modifie le monde du travail à un rythme rapide. Des millions de personnes travaillent depuis leur maison et passent ainsi plus de temps chez elles. Lorsque des particules, des bactéries et d’autres toxines nuisent à la qualité de l’air dans nos maisons et nos appartements, des risques pour la santé se profilent à l’intérieur. Nous vous montrons comment lutter contre les éléments nuisibles.

Respecter les règles d’hygiène

L’hygiène est le nerf de la guerre : notre maison est un lieu animé où les gens se réunissent, cuisinent et vivent. Cependant, tout cela crée un terrain propice aux germes et aux bactéries. Les germes se sentent chez eux à l’intérieur, surtout pendant les mois froids d’hiver. Nous vous présentons 7 conseils utiles pour un climat intérieur sain.

Aérer

Les bactéries peuvent se multiplier sans être dérangées dans des pièces chauffées et fermées. De minuscules agents pathogènes flottent dans l’air chaud et se déposent sur les muqueuses. Pour réduire le risque de grippe et de rhume, il est judicieux d’aérer régulièrement, surtout en hiver. L’échange d’air réduit le risque d’infection et améliore l’air intérieur. Mais attention : En fonction de votre situation de vie, réduisez l’aération dans les zones à forte pollution aux particules fines et optez pour d’autres solutions comme les purificateurs d’air.

Faites attention avec les animaux domestiques

Les chiens et les chats peuvent transmettre des agents pathogènes à l’homme. Leur fourrure et leurs intestins contiennent souvent des agents pathogènes dangereux pour l’homme. C’est pourquoi il convient d’observer des mesures d’hygiène appropriées. Cela comprend le nettoyage et l’aspiration réguliers du sol, ainsi que le nettoyage des zones de couchage, des bols de nourriture et des toilettes. Vérifiez également régulièrement que le pelage de votre animal ne contient pas de parasites.

Évitez de fumer à l’intérieur

Fumer augmente le risque de maladies cardiovasculaires dangereuses, de lésions pulmonaires et de cancer. Lorsqu’on fume des cigarettes, la combustion du tabac produit des toxines dangereuses qui polluent directement l’air ambiant.

Éviter la prolifération de moisissures

La prévention ou la détection précoce des moisissures peut éviter de graves maladies respiratoires. Un air intérieur moisi et une odeur fétide ainsi que des taches noires sur les murs peuvent être des indices d’une éventuelle infestation de moisissures. 

Ne laissez pas le linge traîner trop longtemps

Le linge humide laissé dans la machine à laver pendant une longue période peut entraîner la prolifération des germes. Des études suggèrent qu’une seule lessive de sous-vêtements contient plus de 100 millions de bactéries E.coli. Celles-ci peuvent contaminer d’autres vêtements.

Faites particulièrement attention dans la cuisine

c’est un véritable paradis pour les bactéries et les germes. C’est principalement parce que la nourriture peut transmettre des maladies. La consommation de certains aliments peut souvent avoir des conséquences inattendues s’ils sont mal conservés ou préparés. Veillez à nettoyer rapidement les planches à découper, les éviers et les chiffons après utilisation et suivez les recommandations générales d’hygiène des mains. 

Les purificateurs d’air filtrent les bactéries et les germes présents dans l’air

Les purificateurs d’air portables peuvent vous économiser beaucoup de travail. Grâce à l’utilisation de la technologie des rayons UV-C, des modèles comme Purize UV Active peuvent éliminer 99 % des particules bactériennes dans la maison. Le design portable permet d’utiliser le purificateur d’air partout dans la maison. L’appareil fonctionne avec un ventilateur et un faible niveau sonore.